Lilian J.
... tinkerer since 1971

Test Rolleiflex Automat


Test d'un Automat 1949 restauré...

Après une restauration fort sympathique et généreuse en surprises (Restauration Rolleiflex), il était temps de voir ce dont ce Rollei était capable...

Chargé en FP4, il m'a accompagné dans le vieux Rennes, à Chartes de Bretagne et enfin à Chateaubourg...

A l'usage, il s'est révélé très agréable, très facile d'utilisation pour le dépoli et la mise au point, la manivelle devient vite une habitude (on arme/on avance), les molettes en façade parfaites... bref, du Rolleiflex, de la qualité !

Ma plus grande crainte était de voir comment la lentille cassée allait se comporter, quelles en étaient les conséquences, etc.

Et bien sûr, enfin savoir si ma restauration était bonne ou bien à jeter ! Allez, réponse en images ! Hop !

Le vieux Rennes, d'abord :

Bon, pas de souci, cela claque bien... les images sont brutes de scan, à peine recadrées, et c'est tout, rien d'autre.

Même pas de retouche de contraste. Je laisse même les bords, cela donne un style, je trouve...

Bon, clairement, j'adore la Triumph, tout est là, détails, contrastes doux, profondeur de champ... très bien, ce Rollei !

Le film comporte des points blancs, humidité, je pense...

Exposition à Chartres de Bretagne, thème "sorcières" :

petit tour au parc, sous le feuillage ;

et en sous-bois :

Bon, il s'en sort pas trop mal le rescapé, non ? Les détails sont là, pas de souci de mise au point, impec...

Allez, on va à Chateaubourg, au restaurant "Ar milin" (le moulin) :

Pile de l'autre côté :

Et dans le parc, cette sculpture "mauvaise graine" de Nicolas-Vassili Barbé. Stylée.

Dans la main droite, une noix : la graine du futur arbre...

Les trois traits sur la droite sont un artefact du développement : électricité statique, pli du film ?

Voilà, fin de cette première péloche de test.

Qu'en conclure ?

D'abord, je pense qu'il passe le test haut la main : je n'ai eu aucun souci particulier, armer/avancer, shooter, terminé !

Sur la photo de la chouette sculptée (et d'autres photos persos), avec pas mal de ciel, il n'aime pas trop trop...

Petite tendance au flare ? Encore que... j'ai peut-être surex un peu, ou mal évalué le ciel laiteux... ??

En tout cas, la lentille ne fait pas parler d'elle, aucune trace bizarre sur les photos, pas de souci... réparation validée !

L'espacement entre vues est parfait, le mécanisme complexe fonctionne donc bien, un bon nettoyage doublé d'un huilage bien dosé lui aura fait le plus grand bien !

La manivelle est onctueuse à souhait, c'est addictif... je comprend le succès de ces appareils...

Au final, je referais encore un film de test, en prenant un film tout frais tout neuf, peut être que les miens ont eu qq soucis d'humidité.

Ensuite, une petite restauration cosmétique suivra (peinture, cuirettes...), et hop, reparti pour 40 ans !

 

 

@ la prochaine, donc !

Rédiger un commentaire

Les commentaires sont libres, et ouverts à tous/toutes. Néanmoins, les règles de politesse s'appliquent en ces lieux, cela va sans dire.
Ainsi, les commentaires malséants, haineux, racistes, trollesques... ne sont pas tolérés, et seront effaçés.

 

 

Quelle est la troisième lettre du mot uelu ?

 

Fil RSS des commentaires de cet article