Lilian J.
... tinkerer since 1971

Restauration Baldina


Remise en route d'un 24x36 télémétrique.

Dans un excès d'enthousiasme -et tout en me disant "juste un, c'est le dernier, après c'est fini, promisjurécraché... , j'ai donc acquis il y a quelque temps ce joli appareil Baldina, arrivé d'Angleterre dans sa petite boite :

 

 

 

 

 

 

Il s'agit d'un appareil du début des années 50, utilisant des pellicules 24*36, trouvables facilement, et point intéressant, il est équipé d'un télémètre couplé. Késako ?
Eh bien, c'est un jeu de miroirs qui va superposer deux images du sujet que l'on souhaite photographier. Ainsi, pour faire la mise au point, il suffit de superposer les deux images, et hop, nickel, pas de flou ! Voilà le principe :


(source : http://35mm-compact.com/photographie/telemetres.htm)

L'avantage ? Pas besoin de s'embêter à mesurer une quelconque distance, et à la reporter sur l'objectif ensuite : on superpose les deux images, et c'est terminé ! Cela m'arrange bien, car le mien est anglais, donc en feet... Capot enlevé :



Bien sûr, il n'est plus parfaitement aligné... il faut donc le régler ! Pour ce, il faut bien caler l'appareil, effectuer la mise au point sur l'infini (un batiment ou un poteau à 100 mètre, par ex, ou + loin encore), puis on doit agir sur ces 2 vis, l'une qui relève, et l'autre qui baisse le miroir :



2-3 coups de tournevis et c'est ok ! Un coup de pinceau rapide sur les miroirs (gaffe, revêtement TRES fragile !), et voilà, nickel !

Enfin nickel... l'objectif ne fonctionne pas, diaphragme et obturateur bloqués... opération démontage :





Tentative de déblocage avec un pinceau et de l'essence, cela se débloque un peu, puis aussitôt l'essence évaporée il y a reblocage. Pas le choix, il faut intégralement démonter. Let's go !
Je commence par sortir le groupe gérant les vitesses, juste 2 vis et il sort :



puis celui gérant la vitesse pour les "selfies" (3 vis, et un levier) :



Une fois ces deux platines enlevées, l'appareil fonctionne en mode "B" : l'obturateur est censé rester ouvert tant que l'on appuie sur le bouton, très utile pour faire des longues poses (la nuit, par exemple). Ici, cela renâcle... ouvre et ferme à peine... en passant par l'intérieur, je dévisse la bague retenant l'objectif :



puis dépiautage :





Voilà, lames démontées, rincées, nettoyées et remontées (sans huile ni graisse !). Idem pour le diaphragme, que j'ai laissé monté pour le nettoyer. Allez, hophophop, on remonte le tout :





et test ! Impec, tout fonctionne bien, ceci mis à part :



l'obturateur n'ouvre pas à fond, ce qui est problématique... il faut donc ajuster le disque qui commande l'ouverture des lamelles de l'obturateur, en jouant sur l'axe :



pas de souci, les lames s'ouvrent comme il faut, en tordant un peu cet axe... mais le bras de commande ne s'engage plus comme il faut, la faute à son ressort qui s'échappe :



Je le tord donc un peu vers le haut, pour qu'il reste dans son logement... ouf, cela déclenche et fonctionne bien ! Mais, pas toujours... après investigation (mode 'les experts' on), le souci vient de la came de commande, gommée... je suis bon pour tout redémonter, nettoyer et huiler son axe, et retendre son ressort, un peu mou :





Remontage, et ayé enfin, tout fonctionne ! 50 déclenchements et 0 défaut, ouéééé ! Pfou...



Bien sûr, avec toutes ces manips de montage-démontage, la chambre n'est plus tout à fait noir mat, risquant de générer des reflets indésirables... donc repeinture :





Voilà, happy je suis, et normalement, une fois l'objectif revissé, il sera reparti pour quelques années de bons et loyaux services! Mais je vais quand même acquérir un mécanisme NOS afin de parer à toute éventualité... même s'il a un copain pour l'aider



Bon, le vrai test restera quand même la prise de vue, les photos quoi ! Affaire à suivre, donc...

Vala, j'espère que cela vous aura intéressé, et @ une prochaine !

Rédiger un commentaire

Les commentaires sont libres, et ouverts à tous/toutes. Néanmoins, les règles de politesse s'appliquent en ces lieux, cela va sans dire.
Ainsi, les commentaires malséants, haineux, racistes, trollesques... ne sont pas tolérés, et seront effaçés.

 

 

Quelle est la troisième lettre du mot ffvau ?

 

Fil RSS des commentaires de cet article